Conseil finance
- 1308 hits -

L'épargne en france

Les Français épargnent de plus en plus

Le contexte économique difficile semble pousser les Français à être plus économes. En effet selon les derniers chiffres de la Banque de France, le taux d’épargne au premier trimestre s’affiche à 15,9% soit une augmentation de 1,2 % par rapport au dernier trimestre de 2013. Une tendance démontrant selon les économistes un sentiment pessimiste et généralisé principalement généré par une croissance nulle.

épargne

Les produits d’épargne

Les observations montrent que les Français ne s’orientent que très peu vers les produits « long terme » et préfèrent les actifs liquides comportant moins de risques. L’assurance-vie, figure par les produits financiers qui restent à la première place, absorbant une part grandissante de l’épargne. Les dépôts à vie sont également un « moyen » d’épargne privilégié des ménages. Sur le PEL, l’épargne est également positif mais moins bon pour les comptes à terme. La Bourse moins sécurisante pour les Français représente moins de 5 % des chiffres d’épargne. Le livret A est boudé ces derniers mois avec un taux de rémunération qui est passé à 1% en début du mois d’août et les taux bas résultent généralement en plusieurs mois de décollecte. 

Épargne Une tendance stable

Les Français vont-ils continuer à épargner ? En tout cas, le taux d’épargne s’approche de celui de l’Allemagne. Selon un représentant d’une société d’Asset Management, il y aura une légère baisse au deuxième trimestre, la consommation ayant augmenté de 0.5 points et le revenu n’ayant pas connu de hausse substantielle. Sans compter que la rentrée est synonyme de coûts conséquents en raison des rentrées scolaire ou encore d’installations dans de nouveaux habitats. Le taux restera cependant dans la rangée « élevée ».

Dans une démarche de diversification de l’épargne pour mieux contenir les risques ou alors avoir un rendement plus élevé, il s’agit d’explorer les différentes options d’investissement disponible sur le marché et ne pas hésiter à sortir du conventionnel. Certains conseillers en gestion de patrimoine n’hésitent pas à voir plus « loin » quand les bénéfices en valent le coup comme par exemple investir en vin en Angleterre. Des options qui valent un petit détour.