Conseil finance
- 129 hits -

La loi Pinel, intéressante ou pas ?

La loi Pinel est l'un des dispositifs de défiscalisation mis en place par l'Etat pour pallier une crise du logement. Elle permet en effet aux contribuables de bénéficier d'une réduction d'impôt plafonnée à 63 000 euros. Cette réduction d'impôt est calculée en fonction du prix d'achat du bien immobilier neuf acquis. Pour savoir si ce dispositif est oui ou non intéressant, lisez ce qui suit. Vous pouvez également visiter le site defiscalisation.space pour obtenir de plus amples renseignements sur les dispositifs de défiscalisation.

En quoi consiste la loi Pinel

Le dispositif Pinel remplace l'ancienne loi Duflot. Il permet aux contribuables français, ayant fait l'acquisition d'un logement neuf, de bénéficier d'une réduction d'impôts. Cette loi a pour principale vocation d'inciter les particuliers à l'investissement locatif. Elle offre de nombreuses avantages. Avant d'investir en Pinel, il convient de sélectionner avec soin la future localisation de votre investissement. Vous devez obligatoirement acheter votre bien dans une zone éligible. La France est divisée en 5 zones : A, A bis, B1, B2 et C. Ainsi, les zones B2 et C ne font pas encore partie du dispositif Pinel actuellement. Vous devez prendre le temps de bien comprendre cette loi avant de vous lancer dans la défiscalisation en Pinel. D'ailleurs, si initialement la loi ne concernait que des logements neufs, il est désormais possible de miser sur des biens anciens, à condition d'être prêt à réaliser différents travaux entrant dans le cadre de la loi.

Les avantages de la loi Pinel

La loi Pinel permet aux Français de se constituer un patrimoine immobilier à faible coût. Pour défiscaliser en Pinel, un propriétaire d'un bien immobilier neuf doit s'engager à mettre ce dernier en location pour une durée minimum de 6 ans. Elle permet aussi de réduire le montant des impôts en faisant bénéficier les investisseurs d'un certain avantage fiscal. Ces derniers percevront d'ailleurs des loyers mensuels, dont le plafond est défini par la loi en fonction de la zone dans laquelle est située le bien.